Parcours d'ancien

La rubrique "parcours d'ancien" présente en détail le parcours professionnel d'un ancien étudiant du master ainsi que ses responsabilités actuelles.

Chargée d’études relatives aux systèmes de santé et de protection sociale, CNAMTS

28 novembre 11
Emmanuelle (Promotion 2008/2009) - Emmanuelle savait depuis sa sortie du bac qu’elle voulait intégrer le milieu de la santé, avec par conviction une motivation forte pour le secteur public, ou le privé à but non lucratif. Étudiante en L2 de gestion à Nanterre après une année de médecine, elle entend parler du master d'économie de la santé de Dauphine.

Dès lors, elle décide de terminer sa licence à Dauphine, et intègre la L3 de gestion. Elle effectue son stage de fin de licence à la direction du centre de santé municipal de Bagnolet, structure sanitaire de soins ambulatoires à caractère social. Elle y découvre à la fois le « terrain » du milieu de la santé, mais précise aussi ses choix d’orientation : « J’ai découvert que ce n’est pas vraiment la gestion quotidienne d’un établissement de santé qui m’attirait, mais plus une vision économique plus globale, sur l’accès aux soins. De plus cette expérience m’a servi de tremplin pour mon stage de M2 que j’ai effectué à l’IRDES. En terme d’analyse, ce stage a été très complet puisque j’ai travaillé sur l’évaluation de l’apport des centres de santé en terme d’accès aux soins et de réduction des inégalités. » Emmanuelle participe ainsi à l’élaboration d’une enquête de terrain, que son équipe conduit dans 21 centres de santé. « J’ai rencontré de nombreux professionnels et acteurs de ces centres, qui étaient très heureux de partager leurs expériences avec nous. Ça a été des échanges très enrichissants, qui ont beaucoup apporté à ma vision du système de santé. » De plus, grâce à ses contacts noués pendant son stage de M2, un poste à la CPAM des Hauts-de-Seine lui est proposé à la fin du master « J’y ai passé un an et demi, durant lesquels je me suis familiarisée avec tout le réseau de l’Assurance Maladie et les enjeux de la gestion du risque ».

Quant un poste de chargée d’étude sur les professionnels de santé se libère au siège de la CNAM, Emmanuelle postule pour être au plus proche des enjeux de la régulation du système de santé. Affectée aux négociations avec les syndicats des transporteurs sanitaires, elle est très vite plongée dans le bain des négociations conventionnelles. Il s’agit de réunir tous les acteurs du secteur pour améliorer l’efficience de leurs tarifs et de leurs pratiques. « Il n’y avait personne sur le sujet depuis un certain temps, et donc énormément de choses à faire. Nous avons signé un avenant à la convention 3 mois après mon arrivée, pour mieux prendre en charge les transports de courte distance et expérimenter la dématérialisation des factures et prescriptions. Les enjeux en terme de santé public et d’efficience des dépenses étaient très importants pour ce secteur. Je suis très vite montée en charge sur mon poste, avec des responsabilités importantes ce qui a été très motivants. Maintenant il s’agit de suivre l’application des mesures mises en place dans les réseaux locaux mais je me tourne aussi vers d’autres professions, dont les centres de santé, et les laboratoires  d'analyses en fonction des enjeux du moment.»